Archives mensuelles : mai 2019

Imaginons la genèse du LFIT

La Genèse du LFIT, rédaction de Basile Lagarde, 6ème A

Au commencement,Grand CPE créa la cour et le bâtiment B. Le bâtiment B était informe et vide tandis que la cour était vaste et plate. Grand CPE dit : « Que les élèves soient! » et les élèves furent. Il y eut un cours, il y eut une récré : ce fut le premier jour.

Grand CPE dit : « Qu’il y ait une étendue entre la cour, et qu’elle sépare la cour d’avec le cour! ». Il appela l’étendue « piste d’athlétisme ». Ainsi, il y eut un cours, il y eut une récré. Ce fut le deuxième jour.

Grand CPE dit: « Que les eaux qui sont au dessous du ciel se rassemblent en un seul lieu, et que le sec apparaisse! » et cela fut ainsi. Grand CPE appelle sec « terrain de foot » et il appela la masse des eaux « piscine ». Grand CPE vit que cela était bon. Puis Grand CPE dit : « Que le terrain de foot produise de la verdure, de l’herbe et des arbres fruitiers et qu’ils aient en eux leur semence pour se reproduire! ». Et cela fut ainsi. Le terrain de foot produisit de la verdure : de l’herbe (cette somptueuse pelouse artificielle) et des végétaux ayant en eux leur semence pour se reproduire (ces innombrables petits grains noirs qui remplissent nos pauvres chaussures) Ainsi, il y eut un cours, il y eut une récré. Ce fut le troisième jour.

Grand CPE dit : « Qu’il y ait des éclaireurs dans l’étendue du bâtiment B, pour séparer le cours d’avec la récré, que ce soient des signes pour marquer le respect chez les élèves, et qu’ils servent d’éclaireurs dans l’étendue du bâtiment B, pour aider les élèves! » et cela fut ainsi. Grand CPE fit les luminaires : le professeur principal et les autres professeurs . Grand CPE les plaça dans l’étendue du bâtiment B, chacun dans une salle pour séparer l’ignorance du savoir. Grand CPE vit que cela était bon. Ainsi, il y eut un cours, il y eut une récré. Ce fut le quatrième jour.

Grand CPE dit : « Que la cour produise nombre d’êtres vivants et que des oiseaux volent au dessus de la cour dans la libre étendue du ciel. Grand CPE créa les grands lycéens et  tous les animaux vivants capables de courir après un ballon (de foot, en l’occurrence). Il créa les oiseaux (des avions en papier), et vit que tout cela était bon. Grand CPE les bénit, en disant : « Soyez fair-play, faites-vous des passes et remplissez le terrain de foot. Ce fut le cinquième jour.

Grand CPE dit : « Que la cour produise un grand bâtiment, que l’on nommera C, et qu’elle produise des sportifs : judokas et basketteurs, selon leur espèce! »(…) et cela fut ainsi. Dieu vit que tout cela était bon. Grand CPE les bénit, et leur dit : « Soyez fair-play, faites-vous des passes, remplissez le gymnase et commencez-le! ». Ainsi, il y eut un cours, il y eut une récré. Ce fut le sixième jour.

Grand CPE acheva son oeuvre le septième jour, et il appela ce jour week-end afin que tout le monde puisse se reposer.

Les résultats aux concours

En cette fin d’année, nous pouvons faire le bilan des résultats aux concours auxquels ont participé nos élèves. Voici le détail ci-dessous :

Concours Kangourou : il a eu lieu au LFITokyo le vendredi 22 mars 2019, de 11h à 12h et a réuni 78 élèves de la 6e à la Terminale S (et du côté primaire, toutes les classes de CE2 à CM2).
Les résultats sont les suivants (nous donnons les 3 premiers élèves classés, du 1er au 3e) :
6e : Marius RITTER, Ukyo NGUYEN et Pauline PRUNIER (30 participants)
5e : Naoko SEBIRE, Elaine BELLEGO et Ayla SHIDA (15 participants)
4e : Sam BORREMANS, Manon VUHUU et Neo GUBERT (13 participants)
3e : Hugo RATIER et Elyes JEMEL (1er ex-aequo), Manuella LOPES et Misaki TORNATO (8 participants)
2nde : Ten NGUYEN (qui obtient le meilleur score et se classe parmi les 10 meilleurs élèves de toute la France et des lycées français à l’étranger !), Théophile ETIENNE et Leonardo DALESSIO (6 participants)
1ère S : Yani GUTIERREZ (1er sur 3 participants).
Tle S : Jef DEWINNE (1er sur 3 participants).

Concours « Rallye Mathématiques AEFE – Académie de Lyon » : il a eu lieu le mercredi 19 mars et a réuni tous les élèves de 3e et 2nde du LFIToky, et 131 classes des établissements du réseau AEFE. Les résultats sont les suivants :
3A: 4e/129 parmi les classes inscrites AEFE, 1e/66 parmi les classes de Troisième AEFE.
3B: 42e/129 parmi les classes inscrites AEFE, 15e/66 parmi les classes de Troisième AEFE.
3C: 43e/129 parmi les classes inscrites AEFE, 16e/66 parmi les classes de Troisième AEFE.
2A: 2e/129 parmi les classes inscrites AEFE, 2e/65 parmi les classes de Seconde AEFE.
2B: 16e/129 parmi les classes inscrites AEFE, 12e/65 parmi les classes de Seconde AEFE.
2C: 37e/129 parmi les classes inscrites AEFE, 24e/65 parmi les classes de Seconde AEFE.

Concours « La course aux nombres – Zone Asie – AEFE » : il a eu lieu durant toute l’année 2018-2019, les élèves des classes inscrites par leurs professeurs ont réalisé plusieurs épreuves d’entrainement, puis ont participé à la finale qui a eu lieu pendant la Semaine des Maths. C’est une épreuve de calcul mental de 8 à 10 minutes, contenant 30 questions. Il y a deux types de classement: un classement individuel et un classement par classe.
Palmarès par Classe :
Les élèves de 6eC sont classés 2e de la zone et les élèves de 4B se sont classés 1er de la zone dans ce niveau !
Classement Individuel :
En 6e, Pauline PRUNIER est classée 1ère de toute la zone Asie avec un score de 30 points, et Sam BORREMANS est aussi classé 1er de la zone en 4e avec un score de 29 points. Bravo à tous les deux !